Réfléchir sur trois fois rien, demeurer dans le léger pour ne pas s'abîmer dans le grave.

Articles tagués “insectes

Il faut bien vivre avec !🐝🕸️🕷️

  • 1 ) ça va chanter sur ma colline!
  • 2 ) Elle a tissé sa toile en une nuit… juste à côté de l’appareil insecticide accroché avec une prise-minuteur près de la plinthe… et elle l’a fait pendant la nuit… soit juste pendant la période d’activité de la prise ! Et elle tient depuis 72 heures! j’ai eu pitié d’elle et ne l’ai pas écrasée mais je vais finir par la passer par la fenêtre ! Question : quelle est l’efficacité de l’insecticide anti-moustique? Est-il à ce point sélectif?
  • 3 . J’ai été attaquée par des guêpes en ratissant : 4 piqûres sur l’avant-bras, la semaine dernière (malgré les gants et la chemise à manches longues) et j’ai toujours un bel hématome malgré les pommades renouvelées!

Conclusion… seules les araignées et les cigales sont mes copines!

Sur le site Spotjardin de Jean-Claude Divet ( voir ma page de liens) aujourd’hui, un article sur les insectes démontre l’aide qu’ils apportent à l’agriculture. A regarder ! ( C’est une vidéo).


Tête à queue 🕸️🕷️

« J’ai tout bu » dit Arachné…

Tapie pour mieux nous leurrer…

« De mon vis fondamental

Je lorgne votre frontal…

Aucun clin ne me plissera l’oeil !

Mes rondes billes guettent l’écueil

De quelque proie fuyant au-delà

De mon faux regard… À l’opposé…

Sans se méfier des noirs éclats

De ma tête qui happe… Jet posé ! »

Et tout droit dans ses bras écartés !

L’accident n’est pas filmé… La macro de mon portable a des limites ! C’est un drama provençal que je réalise là, intitulé… Du fond d’un coeur de tournesol 🌻 ( je crois… Identification de plante sujette à caution!)

Donc la technique de cette arachnide vient de son oeil sur son arrière train ! ( Je décrypte le sujet au cas où mes élucubrations seraient trop absconses !) Bonne semaine à tous !


Mais que font-elles donc? (mise à jour du 2022-04-30)

            J’avais posé la question : si quelqu’un peut m’expliquer ce que font ces abeilles en se posant et suçant la base des feuilles de laurier cerise… J’en serais moins ignorante!

            Et je viens de trouver la réponse sur le site Apistory, avec la requête de recherche sur Google « abeilles et laurier-cerise », dans la page Plantes mellifères, qui contient une foule de liens vers les articles dédiés ! Il faut cliquer dans « laurier cerise » Internet est bien plus utile que mes encyclopédies et livres divers! En gros la plante les incite à la reconnaître pour qu’elles reviennent quand elle fleurira ! Maligne la flore!


Gamberger ou les maux des mots… démo :

Photo de Egor Kamelev sur Pexels.com

            Il est magnifique ce scarabée, hein? J’aime voir ces animaux qui ont des carapaces irisées… Eh bien à cause d’un scarabée… j’ai été mal toute la journée!

            De très bon matin, j’ai ouvert mon lecteur de WordPress un peu par reflexe car j’ai découvert ou redécouvert ces derniers temps le plaisir de lire des articles qui ont du fond sur des sites rédigés par des messieurs et des dames qui ont une belle faconde et des choses à dire.

            Je tombe sur un dessin humoristique avec un oiseau et un scarabée et comme je passe mon temps à observer la nature… dans mon jardin, et aussi parce que j’aime beaucoup dessiner ( voir les preuves sur mon autre blog avec mon dragon ici par exemple) , je me fais la remarque que l’excellent dessinateur a fait son scarabée noir là où je l’aurais représenté en vert… la symbolique du noir m’appert et je commente aussitôt en remarquant que ce scarabée a la couleur d’un cafard et en désignant la polysémie du mot cafard, du fait des événements actuels dans le monde… Bien sûr, il existe des scarabées noirs et je savais que l’auteur du dessin avait déjà employé cet insecte avec toutes les réferences qui vont avec… mais voilà, j’ai produit cet écrit-là à ce moment-là.

            Et paf! Quelqu’un met aussitôt un commentaire qui semble critiquer le mien en en reprenant la syntaxe comme pour me ridiculiser.

Quelle journée j’ai passée à gamberger pour savoir comment réagir… C’est tout de même gênant de devoir demander au webmestre de retirer le-dit commentaire ou de le modifier pour une coquille ou un mauvais sens donné par un autre lecteur au mépris de mes intentions personnelles et qui paraîtra à coup sûr être une ignorance ridicule voire une médisance de ma part… cette mésaventure m’est arrivée récemment (cf mes posts antérieurs) et je ne compte pas en faire une habitude.

            Ouf! Gilles m’a répondu gentiment, jouant des mots à son tour avec l’humour qui le caractérise.

Allez voir son site, vous ne le regretterez pas!

les dessins d’humeur de gil

            Si vous saviez comme je me fais des noeuds au cerveau pour un regard ou un mot… plus susceptible que moi, ça n’existe pas!


Galerie

Regards récents:

tisseuse


IN ULTIMIS AESTIVIS DIEBUS, IN HORTO

« Dans les tout derniers jours d’été, au jardin »

Voici mes images du week-end pour souhaiter à tous une bonne semaine…

SALVETE!

« Portez vous bien! »


QUID EST ? (= Kézako?)

Je me demandais ce qu’était cette bébête…. posée sur une feuille de vigne…???

kézako

J’aurais bien voulu que quelqu’un pût me cultiver à ce sujet…

J’étais avide de connaissances et l’observais à loisir en conjecturant…

Taille: 1 centimètre.

Est-ce qu’elle naît ou se transforme?

La solution je l’ai trouvée sur Internet, évidemment… Il s’agit de…l’enfance larvaire d’une coccinelle!  On peut le lire sur ce blog-ci… en milieu de page environ ou mieux encore sur Jardins animés, ici.

J’ai raté toute une série de photos, cette semaine… Dommage!

De Néo qui suivait, queue dressée, sur la route, l’écureuil qui courait, tout en haut,  sur le fil électrique…. à deux charmants insectes, mi-papillons, mi-abeilles, qui se sont endormis côte à côte dans les entrelacs d’une  pousse…

De la chauve-souris venue suivre son plan de vol dans le salon à la demoiselle bleue au repos…

Mais j’ai gardé toutes ces images en tête pour faire des rêves merveilleux.


« Les Magnolias… » ET ALIAS IMAGINES

Quand j’ai visité le Parc de La Tête d’or, à Lyon, pour la première fois (il y a une quarantaine d’années), l’admiration pour les arbres splendides que sont les magnolias en fleurs  m’avait prise… et ne m’a pas quittée depuis… surtout avec la mélodie de Cloclo en tête!

Le petit arbre de notre bout de terre nous invite à boire le soleil à la coupe de ses pétales et il a agrémenté le breuvage d’étamines:

1BUVONSALACOUPE

Voici un choix de vues « magnolesques », avec arrière-train de coléoptère… qui ressemble à un masque si bien qu’on ne sait plus s’il s’agit du devant ou du derrière!

Et admirons le tissu de ces pétales qui sont un véritable brocart apprêté par la Nature… ou du papier précieux plié en origami, message d’amour.

J’ai proposé plusieurs photos car je ne sais pas en faire de si parfaite qu’une seule suffise à exprimer ma pensée.

Et puis je n’ai jamais su me limiter en rien!

Voici donc un pistil appétissant pour les fourmis qui l’habitent:

12SAVEURSSUCREES

Et une robe oubliée par sa cigale au dressing du jardin:

13audressing


Du bon boulot!

Les abeilles sont au travail et s’activent en choral printanier…

Voici une laborieuse butineuse qui… en a déjà plein les pattes (!)  car elle fait sa pelote et thésaurise en bourdonnant:

jenaipleinlespattes