Réfléchir sur trois fois rien, demeurer dans le léger pour ne pas s'abîmer dans le grave.

Articles tagués “jeux de mots

Gamberger ou les maux des mots… démo :

Photo de Egor Kamelev sur Pexels.com

            Il est magnifique ce scarabée, hein? J’aime voir ces animaux qui ont des carapaces irisées… Eh bien à cause d’un scarabée… j’ai été mal toute la journée!

            De très bon matin, j’ai ouvert mon lecteur de WordPress un peu par reflexe car j’ai découvert ou redécouvert ces derniers temps le plaisir de lire des articles qui ont du fond sur des sites rédigés par des messieurs et des dames qui ont une belle faconde et des choses à dire.

            Je tombe sur un dessin humoristique avec un oiseau et un scarabée et comme je passe mon temps à observer la nature… dans mon jardin, et aussi parce que j’aime beaucoup dessiner ( voir les preuves sur mon autre blog avec mon dragon ici par exemple) , je me fais la remarque que l’excellent dessinateur a fait son scarabée noir là où je l’aurais représenté en vert… la symbolique du noir m’appert et je commente aussitôt en remarquant que ce scarabée a la couleur d’un cafard et en désignant la polysémie du mot cafard, du fait des événements actuels dans le monde… Bien sûr, il existe des scarabées noirs et je savais que l’auteur du dessin avait déjà employé cet insecte avec toutes les réferences qui vont avec… mais voilà, j’ai produit cet écrit-là à ce moment-là.

            Et paf! Quelqu’un met aussitôt un commentaire qui semble critiquer le mien en en reprenant la syntaxe comme pour me ridiculiser.

Quelle journée j’ai passée à gamberger pour savoir comment réagir… C’est tout de même gênant de devoir demander au webmestre de retirer le-dit commentaire ou de le modifier pour une coquille ou un mauvais sens donné par un autre lecteur au mépris de mes intentions personnelles et qui paraîtra à coup sûr être une ignorance ridicule voire une médisance de ma part… cette mésaventure m’est arrivée récemment (cf mes posts antérieurs) et je ne compte pas en faire une habitude.

            Ouf! Gilles m’a répondu gentiment, jouant des mots à son tour avec l’humour qui le caractérise.

Allez voir son site, vous ne le regretterez pas!

les dessins d’humeur de gil

            Si vous saviez comme je me fais des noeuds au cerveau pour un regard ou un mot… plus susceptible que moi, ça n’existe pas!


DE NOVO

Plusieurs traductions de cette expression sont possibles:

1. « Du neuf »:

SoleiletBrumePieetPindeVictoire

Voici ma Sainte Victoire sur fond de neige avec brume au pied, au passage d’une pie en vol…

Le pin de droite pousse l’œil à étager ses regards jusqu’à l’arrière-plan du pic neigeux.

Soleil et brume, pie et pin.

Cette photo est une bonne raison pour ne pas me séparer encore de mon APN qui parfois me trahit… alors qu’il ne photographie qu’à 12 mégas! Son zoom est toujours extra.

2. « A nouveau » nous avons pu faire les soldes.

prixcassé

J’ai ressenti un coup de cœur pour un livre… de cuisine …alors que je déteste cuisiner!

Parce qu’il parle de crudités et que la descente du prix m’a grisée, (moi qui ne bois jamais)!

Faire une bonne affaire, voilà le premier plaisir de cette cuisine-ci!

3. »Du neuf »…  J’aime le toc plus que le vrai. Ainsi je me prépare pour Carnaval qui s’annonce tardif cette année… le 4 mars ai-je lu!

lesbijouxdelacouronneentoc

Voici un coffret en métal repoussé qui m’a été offert et m’est très cher au cœur. C’est un cadeau que j’estime et qui me plaît infiniment.

Je l’ai rempli de bijoux en toc, achetés pour 3 ou 4 euros à peine, qui chatoient sous la lumière… à si peu de frais.

Seuls les bijoux sont en toc, je le répète. Le coffret est un objet qui représente certainement beaucoup de travail et qui me touche particulièrement.  La mention « made in China » est apposée au dos des bijoux en plastic avec joyaux en plastic et attaches en plastic… mais je les trouve si mignons que je les conserve avec satisfaction.

(Précision d’une reine des bévues (moi)… Quand on m’a offert ce joli coffre, il contenait des palets de pâte de coing… trop agréables à mon palais! Et… mes pattes qui en sont plus riches de gras !

Pour que le port du maillot n’en soit pas laid… il ne me faut pas les crêpes, pas les pâtes… ni  les  chocolats de Pâques, cette année!

Ou je devrais me costumer en poussah pâle Eh! Eh!

Pouce! Ah! Ah!)

Pardon! Je ne peux pas m’empêcher de jouer avec les mots (puisque: « les jeux de mots laids font les belles jambes » évidemment!).


La méthode à 6000 (plaisanterie):

Il faut « assimiler » le programme! Mais… Nous n’avons pas tous la même définition de cette activité:

sept 044

Les nourritures de l’esprit et celles du corps me prennent beaucoup de temps!

J’ai trouvé comment conjuguer les deux, avec cette imitation des sesterces romains… Je me paye d’illusions!

C’est la méthode à six mille sesterces! Si douces au palais, les CRUSTULA (« bonbons »)!

Je viens de revérifier le mot latin… et je remarque enfin qu’il est… neutre (les Romains disposaient de 3 genres: le masculin, le féminin et le neutre) ! Ah ces Romains, ils ne savaient pas que rien n’est neutre avec du sucre!

Bonne semaine de travail à tous!


Points de vue:

J’ai le nez dans les détails de mon quotidien.

Travail, travail:

unegouttederosée

mais je ne peux m’empêcher de me souvenir des moments passés pour prendre de la hauteur:

élévation Ou encore surveiller l’horizon:

lafilantedelaManche Et j’ancre la pensée au fil de l’encre…

phareduNord

C’est bien moi qui ai pris toutes ces photographies… en d’autres temps, pour me perdre dans d’autres angles de vue sur une cathédrale…

renversantecathédraleSouvenirs d’Amiens en clin d’oeil à l’arrivée de François…

Recueillement…

Amienscathédrale

Vues de loin ou coins des rues de mon village… Je lève le nez  et rêve à d’autres cieux.

chatderue escalierprovençal ruedelaVierge