Réfléchir sur trois fois rien, demeurer dans le léger pour ne pas s'abîmer dans le grave.

Articles tagués “fruits

IN ULTIMIS AESTIVIS DIEBUS, IN HORTO

« Dans les tout derniers jours d’été, au jardin »

Voici mes images du week-end pour souhaiter à tous une bonne semaine…

SALVETE!

« Portez vous bien! »


Faire-part de naissances multiples en avril:

Voici les résultats de mes récréations, entre deux copies, dans le jardin:

bébéabricotTout d’abord, j’ai admiré les descendants de notre vieil abricotier.

J’ai dû placer ma main pour obtenir enfin une mise au point correcte!

Puis, dans mon cerisier préféré, j’ai remarqué combien  les nourrissons ont des coiffes très drôles…

On se croirait à une autre époque!

Ces petites cerises sont entre deux étapes…

Alors le soleil nourrit cette couveuse pour prématurés.

Ses rayons les font déjà suer à défaut de rougir.

nifleurnifruit Cherrybaby

encoreauberceau Enfin… en me promenant le nez au ras du sol…

Et Néo se demandait quel était mon objectif… ah ah! …

J’ai mis en boîte une réserve de clichés que je suis en train de traiter et vous montrerai bientôt…

[Il y a de quoi faire un jeu de mots avec « Ras » et « rez de chaussée » car je dois raconter… à ma grande honte… que je suis tombée à la renverse au sens propre…

Quand je fais quelque chose, je ne le fais pas à moitié! 

Néo s’est dit que je venais enfin jouer avec lui et gambadait à mes côtés…

Ahhhhhhhhh le printemps!

Les mémés font des pirouettes dans les prés…

J’ai songé à Daudet mais je ne suis pas sous-préfet.]

Je vous laisse pour l’instant avec des roses grasses qui ont une petite sœur aux airs d’artichaut!

bébéderoseverte


Fruit ou légume?

Parmi les personnes que j’aime, certains ne mangent guère de fruits…

Nous, nous croquons volontiers tous les légumes crus…

Dire que les Romains ignoraient les pommes de terre et les tomates… mais comment ferais-je sans ces deux-là?

J’ai voulu faire deux clans, un peu dans l’esprit de « On ne mélange pas les torchons avec les serviettes. » Mais les uns et les autres se sont mêlés, vite fait, au point que je croque mes tomates cerises en me disant que les castes et les classements ne sont décidément pas ce que je préfère!

J’en sais un qui n’aime les épinards que si c’est maman qui les accommode avec beaucoup trop de sauce blanche, une pluie de  gruyère à cacher toute trace de verdure et les petits croûtons qui croustillent sous la dent… sans oublier les oeufs durs pour diversifier les saveurs.

Au final… Ils sont où les épinards?  Pas sur mes photos en tout cas car j’avais besoin de couleurs lumineuses..

Pas  de  légumineuses… Pour l’instant.

VOICI UN EXCELLENT ARTICLE A LIRE ET RELIRE chez  UNTITLED , ICI!!!