Réflexions, découvertes et souvenirs d'une senior

Nouveau

Fin d’année 2021 et début 2022 :

                Oui le Père Noël a fini par arriver chez nous… mais il est passé sur le balcon car deux d’entre nous étaient confinés parce qu’ils étaient cas-contact. Nous avons heureusement pu être ensemble à l’extérieur et Mininous s’est bien régalée, nous amusant aussi par ses réflexions impayables! J’ai bien reçu mes commandes de cadeaux… Le Père Noël est super attentionné! Voici donc une sélection de bons moments passés et une annonce de bons moments futurs avec la douceur et les surprises des gâteaux!

                Nous voici donc entrés en 2022 :

Je vous souhaite Bonheur et Santé surtout, avec cette image, que je trouve désopilante, reçue de mon amie France.

                Désormais je me lance dans de nouveaux projets, après avoir visionné une nouvelle chaîne Youtube à laquelle je suis abonnée: 행복자수happyjasu

                (Vous devriez aller découvrir cette chaîne après avoir visionné cette vidéo )

                Voici maintenant mes débuts en la matière (comme toujours j’invente mon propre style avec un petit zèbre de dos. En projet, j’ai un renard et un lapin. Le nounours n’est pas encore habillé car j’hésite encore sur son sexe… et surtout je dois aller acheter des fils , raison pour laquelle le nounours de gauche qui est en train de marcher est resté en panne!):

                Bref… Prenez soin de vous et passez une bien meilleure année que 2021 avec « la nouvelle aux 3 fois 2 » (je vais chercher si 6 ou 3 ont une valeur particulière en numérologie) : 2022!

« Ben alors, qu’est-ce qu’il fait ? »

demande Mininous à Noisette, la chienne de ses autres Mamy et Papy.

Devinez qui est attendu…?

. Joyeux Noël 2021 à tous!

Broderie 2.0

. -Qu’as-tu fait Véro ces derniers temps?

. – Des petits oiseaux. Des mésanges pour papy H.

. Il me semble que désormais, on peut enfin parler de broderie parce que, parfois seulement, je trouve que j’ai quelque mérite !

Mais je vois toujours des défauts alors je dois encore travailler !

Broder… des progrès ?

La pratique produit une certaine progression. Comme toujours, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué et selon cette loi idiote à laquelle je ne peux m’empêcher d’obéir , j’ai commencé ces « écussons » circulaires de 8 cm sur 8 ( ben j’aurais dû choisir encore plus petit, non? ), cette taille m’ayant été imposée par la volonté de faire entrer 7 médaillons dans un cerceau à broder!

Les cercles n’ont pas l’air très ronds mais ils le sont; c’est parce que je ne tire pas le tissu de façon égale tout autour.

Je ne suis pas trop mécontente des petits amoureux que j’ai copiés sur le superbe blog nommé Le blog d’Angèle dans l’article Au fil des nichoirs, partie 3, du premier juin.

Ils amuseront certainement Mininous, bien qu’ils soient loin d’être parfaits!

Les oiseaux amoureux

Le visuel choisi pour les trois femmes de ma famille ( moi comprise ) est un bouquet… de coeurs avec un noeud qui m’a donné du souci pour l’équilibrer. J’aurais pu faire des molécules d’eau pour Karen, chimiste, un avion ou une clarinette pour ma belle-fille (évoquant son métier par l’un ou sa qualité de musicienne ) … mais je manque de temps alors je nous unis toutes les trois par tous ces petits coeurs, réservant mon inventivité aux hommes de la famille.

On a parfois l’impression que j’ai tiré sur la toile… mais en fait… le dessin est tout petit et vu ici en très gros plan!

Je ne suis pas mécontente non plus de ma pièce d’échec, un roi évidemment pour mon fils chéri, qui aime tous les jeux de réflexion, et qui est ce penseur dont je suis si fière.

Mon roi

J’ai beaucoup travaillé aussi pour lui broder un stéthoscope, en rapport avec son métier.

Les zig-zag représentent un bout d’électroencéphalogramme et ne sont pas en rapport avec le coeur mais avec la spécialité PSY.

. De même j’ai symbolisé le métier de mon gendre par des instruments de recherche en chimie ». J’ai voulu dessiner des fioles , une sorte d’expérience de distillation et décantation, de préparation complexe dans des tubes à essai …

Et j’ai ajouté une toque de cuisinier évoquant sa passion pour la cuisine, dans laquelle il excelle aussi.

Mon index (pas du tout manucuré mais si souvent récuré, comme à l’habitude d’une personne aussi ordinaire que moi) permet d’évaluer la taille de cette toque de cuisinier (environ 1cm sur 2.5)

Les nombreuses erreurs produites par un si petit espace de travail m’amènent souvent à défaire les points laborieusement alignés… et en outre mes projets réclament aussi des révisions comme cette toque de cuisinier. Chez ma fille, c’est Papa qui cuisine… et Mininous! Elle goûte tous les légumes en plein épluchage et met volontiers la main… dans les saladiers pour grignoter avant tout le monde!

Eh bien cette toque était tout d’abord trop italienne pour représenter correctement les talents de mon gendre, à mon avis.

. Il me reste à réaliser l’oiseau et sa mangeoire correspondant à Papy H.

. Conclusion, ai-je progressé ? « Un peu mais guère », selon l’expression pagnolesque! Tant pis, je persévère !

Décembre 2021 : l’Avent

 

Le calendrier de Mininous

           Nos activités hivernales relèvent du cocooning… Chez Mininous, un calendrier « maison » l’aide à comprendre le passage du temps. Dans ces sacs, sa Maman et son Papa ont pu glisser non seulement des friandises mais aussi des Playmobils correspondant à son âge.

. Ici, Papy H. Fait des mini-plantations : graines de… 🥝 Kiwi (oui, oui), 🥑 noyaux d’avocat ( et déjà pointent les racines) bientôt mis en terre, blé du 04 décembre ( Celui de la Sainte Barbe censé nous apporter la prospérité) etc. Il a aussi réalisé en bois une des poignées de ses ciseaux préférés… Et il veille sur le jardin, la chaudière…etc. Il a planifié tous ces actes pour les rendre rationnellement productifs et mis ses interventions en tableaux carrés et prévisionnels… Bref, tout ce que je ne sais pas faire.

La pépinière de Papy H

. De mon côté, les cadeaux d’anniversaire

(Voeux de Mininous)

( nous sommes plusieurs nés en fin d’année) comme ceux de Noël occupent mes pensées et mes soins, à côté de la broderie dont je reparlerai bientôt.

Ces paquets contiennent la Tisane de Noël, le Cluedo en chocolat et des marrons glacés… cadeaux gourmands accompagnateurs de chèque.
Ici, à côté des jolis gâteaux de Karen, figurent mes pommes éclatées et le bon cake choco-poires réussi grâce à la collaboration de Geo.
Tricoter, lire, dessiner… C’est moi!

. Je poursuis mes essais culinaires qui sont loin de ressembler aux excellentes réalisations de mes enfants mais qui s’avèrent parfois… moins ratés que prévu!

. Comme j’ai été sage… Et que les centres d’intérêt sont toujours les mêmes, j’ai eu des cadeaux qui me comblent.

. Ce qui ne m’a pas empêchée de faire une lettre au père Noël pour lui demander de remplacer ma boîte de couture ( une boîte de bricolage détournée ) et une boîte pour y ranger les tisanes ( nous sommes des fans et avons toujours au moins 6 qualités différentes en stock : des tilleul, verveine et menthe obligatoires aux mélanges baptisés « ventre plat » indispensable, « après-repas » très utile ou « bonne nuit » très réputé…etc ) parce que la cagette dans laquelle je les range est forcément moins pratique qu’une vraie boîte « à thé »!

Même rangée la couture déborde et l’étagère à tisanes affiche complet.

Aérer…

Pour cause de combat contre l’humidité et contre les miasmes de maladie au retour des courses… Papy H. nous pousse à aérer régulièrement…

Résultat… On se les gèle, aux toilettes, toute la matinée, dès que le chauffage est coupé… C’est une impression nouvelle : celle de fréquenter « la cabane au fond du jardin » de Cabrel!

Je crois que mon corps va changer de rythme, trop content de « s’exprimer » le soir, dans le confort de la chaleur retrouvée !

Papy H. a bien raison, néanmoins, puisqu’il convient d’éviter la multiplication de tout 🍄… Ainsi les champignons n’apparaîtront qu’au jardin, comme cette magnifique croissance de velours marron accrochée à une vieille planche de contreplaqué que je n’ai pas résisté à photographier, admirative des créations de la Nature!

Visite du 23 novembre 2021

A 5h44, heure à laquelle je me levais il y a deux ans environ… Néo est venu me rendre visite…

                Je l’ai entendu me « dire » d’un son sourd mais gentil : « Je suis là, ne bouge plus. » J’ai étendu la main gauche et senti nettement son corps chaud, vivant…

                J’étais dans mon lit et me réveillais… ça n’a pas duré longtemps mais son fantôme était là et il m’a fait plaisir même si au moment où j’ai songé « fantôme », il a disparu.

                Je pense à toi souvent, mon petit compagnon disparu de la terre…Et ton souvenir est un bonheur.

H.L.M. dans le cerisier

Pendant que je couds, Papy H. s’active. Il installe des habitations d’hiver dans l’arbre qui jouxte le balcon pour que nous puissions regarder de près les oiseaux venus se nourrir.

Remarquez bien l’évolution entre le simple « studio » de gauche et celui avec appentis pour protéger la boule de graisse!

Papy H. S’occupe aussi de remettre un manche à mes 3 couteaux économes, en bois de magnolia s’il vous plaît ( ce sont les chutes des tailles effectuées). Je n’en mets pas de photo car je ne veux pas de couteau sur ce blog. Mais je suis vraiment satisfaite de son travail. Bref, nous n’avons pas le temps de nous ennuyer, c’est certain.

Travaux « de dame »

Comme, m’étant crue sportive et contente d’avoir retrouvé « ma forme » de 2015 grâce à mes séances de vélo elliptique, j’ai trop fait d’activité physique, ajoutant de la marche rythmée et un grand circuit le même jour… Je me suis trop fatiguée et mon moral en a pris un coup, le jour où j’ai tout raté en cuisine, exercice dans lequel je ne brille guère.

J’ai eu des courbatures et vu une baisse de mon légendaire esprit positif… pleurnichouillant lamentablement… Alors les séances « de sport » ne seront plus quotidiennes mais seront effectuées tous les deux jours… Et je me suis mise à la broderie… Entre deux nettoyages ou rangements.

Je connaissais la technique puisque, d’une part, autrefois, pendant mes études, les cours de technologie étaient soit du bricolage soit de la cuisine ( cours détesté), soit de la couture. Et d’autre part, ma mère m’avait appris à coudre très tôt, du fait que ma grand-mère maternelle avait été Couturière à domicile et l’avait instruite par nécessité.

Les points de base révisés… Me voici occupée par le point lancé, le point passé empiétant…etc. Le travail doit être aussi beau au dos qu’au devant ( hum hum!) et il ne faut pas faire de noeud pour débuter une aiguillée… L’art se pratique longuement ! Voici mes débuts :

Devant :

Dos:

C’est loin d’être parfait… Mais voilà qui m’occupe sainement !

Petites précisions pour Angèle de l’Ouest qui m’encourage si gentiment en commentaire et qui est, elle, une véritable brodeuse comme vous en jugerez en allant sur son blog : ma particularité est que… je fais tout ( mais alors TOUT) en amatrice !!!

J’ai utilisé du fil DMC venu de Chine et acheté à Carrefour ( j’ignore totalement combien de fils il contient) et aussi… Du fil polyester de ma boîte à couture plié en 4…. Attendez, il y a mieux : la toile de base…. Est un carré de lin… Découpé dans une chemise tant aimée et donc la broderie est… Vintage! Quand je serai maître en la matière, j’achèterai le véritable matériel chez Cultura…

Pardon Angèle de vous décevoir certainement… Toutes mes réalisations sans exception sont du bricolage! Certaines n’ont donc duré que quelques mois, d’autres sont assurément déjà en fond de poubelle chez les personnes à qui j’en avais fait cadeau… Cela ne m’attriste pas du tout… Le blog est là pour en perpétuer le souvenir ! Et leur disparition m’encourage à créer encore et encore.

Soir d’automne 2021…

Dans ma ville…

Vue du centre tournée vers l’Est. Ma colline est dans le dos.

Le centre vu depuis la colline de mon quartier.

Voici un DJ qui doit préparer l’été derrière la mairie :