Réfléchir sur trois fois rien, demeurer dans le léger pour ne pas s'abîmer dans le grave.

Articles tagués “Kpop

Parodie fortiche

            Il m’est impossible de dire le nom de ce groupe qui fait une cover (imitiation d’une danse) car ils sont japonais… alors J’espère que ce n’est pas un mot grossier!

            Ils sont loin d’avoir la plastique irréprochable de leurs modèles (LOL) mais ils ont réussi à les imiter avec une joie perceptible et une rigueur admirable ! Les voici :

            Et voici leur modèle, les SSERAFIM en entraînement, mouvements de popotins garantis !

            J’espère que Domdom ne me reprochera pas de montrer ces demoiselles dont son blog ne parle pas, sans doute parce que c’est un groupe trop commercial, de la Kpop commerciale, alimentaire pourraît-on dire.

            Pour en revenir à ces messieurs, je les trouve très beaux dans leur pratique imitative. Il n’est pas nécessaire de correspondre aux canons de son époque pour produire de la beauté. L’humour aussi crée de l’esthétique ! Et de bons danseurs forcent l’admiration.

            Comme je n’ai pas accès aux explications dans leur chaîne Youtube par ignorance de la langue, je ne peux pas savoir s’ils agissent par esprit satirique ou pour monter un « groupe alternatif ». Il me semble comprendre que c’est une entreprise comique du fait que le titre est barré, par une correction que je perçois comme critique. En tous cas cette vidéo-ci est assez amusante; les voir bouger « de façon efféminée » et demeurer pourtant un groupe de mecs est une prestation remarquable. Mais a-t-on toujours le droit de penser ces mots à notre époque de questionnement sur les genres… je ne sais plus. Moi, ça me fait rire et je ne me remets pas en question sur ce point : ils fabriquent volontairement du ridicule. Ils font les clowns mais de façon sacrément fortiche! Et leurs autres vidéos sont amusantes aussi quoique pas satiriques à mon humble avis. Finalement c’est peut-être un groupe de danseurs de covers sérieux… ???


KARD : groupe de KPOP mixte 🎶🎶

Grâce à DomDom bien sûr (voici le premier puis le second article de son site KPOPIP les concernant), cette personne passionnée de culture coréenne, je viens de m’abonner à la chaîne Youtube d’un groupe mixte KARD :

Comme il est réjouissant de regarder un groupe équilibré dont les membres semblent en totale osmose! Le caractère esthétique de cet ensemble, très Yin et Yang, est d’une grande évidence, à mon humble avis. Et leurs titres me paraissent bien entraînants. Que vous en semble ?

oh là là… Maintenant que j’ai jeliotb parmi mes abonnés, un Américain, je vais devoir relire tout mon blog pour supprimer toutes les fois où j’ai osé parler sa langue… En attendant que j’y arrive, qu’on excuse toutes mes tentatives de polyglotte à la Française. .. Et rappelons que moi, c’est le franglais que je prône!


Entraînement 🩰🎶

Parce que parfois je ne suis qu’écoute et regard enthousiaste… encore un peu de KPOP dans ce blog avec Wonho, cet ancien mauvais garçon qui s’est acheté une conduite, devenu chanteur aux airs de BB, un bodybuildé à la voix haut perchée. Ils ne se ménagent pas, ces groupes de Kpop! Les frappes de pieds rythmant le choeur au sol me rempliront toujours autant d’étonnement et d’une joie… primitive. Cette envie irrépressible de sauter et de transpirer avec eux monte en moi…

– Oh, doucement Véro… vaut mieux que tu restes dans ton fauteuil ! Pas envie de fréquenter les hostos, non mais !

Voici un des clips pour CRAZY qui me permet d’affirmer que la « dance practice », l’entraînement, quoi, c’est tellement plus exaltant! De ce fait j’en ajoute une pour EYE ON YOU, autre preuve que ce sont les entraînements les plus épatants, convaincants de la valeur de la KPOP :


Musique de ce jour d’hui🎼🎵🎶

            Mes écoutes de ce matin , en un grand écart de l’Antique à la Kpop la plus moderne :

A retrouver sur les chaînes Youtube de chacun d’eux :

accessoirement… Je déteste que les gens disent « aujOrd’hui » au lieu de « aujOUrd’hui »!

Et la trado de la vidéo des chanteurs par Hobishin :

Et tant qu’à faire BTS aussi !

Et That That de PSY et SUGA traduite par NOIDRI, en français :

Et la même par les danseurs d’ARTBEAT :


Rock et Kpop…

            Grâce à Domdom, le webmestre qui me renseigne en musique Kpop ou vie en Corée ainsi qu’au sujet de ma passion, les dramas, par ses avis éclairés de spécialiste de ces genres (sur son site de musique comme sur son blog culturasia, dont les liens sont les premiers cités dans ma page de liens), je suis avertie des dernières informations en musique. J’ai donc pu écouter :

un poème de Kim Sowol intitulé AZALEAS mis en musique et chanté par les Rolling Quartz. Lisez le texte de ce poème directement chez Domdom (cliquez sur cette capture d’écran de son blog et… pensez à descendre dans la page html!) :

et voici (cliquez sur ces mots) sur Kprofiles.com le descriptif de ce groupe, les Rolling Quartz

            Et j’ai pu aussi lire les dernières infos concernant mes chouchous (orth. vérifiée de ce terme) et les écouter parce que Domdom m’a fait une dédicace spéciale (Merciiiiiiiiiiiii) , les Stray Kids (cliquez sur la capture d’écran) :

J »ai cherché les paroles de ce titre des Stray Kids (dont voici le descriptif du groupe sur Kprofiles) et les ai trouvées sur la chaîne Youtube de Noidri, (à laquelle me voilà abonnée pour au moins comprendre un peu les textes, forcément de type poétique et par conséquent un peu abscons parfois, et même les chanter de temps en temps, en suivant la « transcription romaine ». Ce genre de site est vraiment une bénédiction selon moi) :


Y a-t-il un âge…

pour aimer la Kpop, les dramas coréens romantiques ou rocambolesques… ?

L’autre soir, je visionnais tranquillement mes vidéos préférées sur Youtube

quand une question a jailli sous mes yeux : « Quel âge as-tu? »

Le tutoiement m’a sciée ! J’ai presque vu un interlocuteur inquisiteur sortir de l’écran ! Si, si !

-Je t’en pose moi, des questions ? ai-je jeté à mon portable en l’éteignant illico!

Je venais juste de regarder une école tibétaine en plein flashmob de shuffle danse en carré (c’est la mode chez eux en ce moment, semble-t-il) Eh bien vous ne la verrez pas… la vidéo a disparu! mais voici un autre exemple de « chinese shuffle » :

J’imaginais déjà mes copines et mon établissement à leur place et ça m’amusait vraiment… Les ruraux tibétains (la chaîne Youtube TIBET où j’avais découvert ces groupes … a été vidée de son contenu! ) sont très enthousiastes et me font sourire de plaisir. Qu’importe alors mon âge, à moi qui n’ai jamais réussi à m’intégrer dans le Madison que lançaient mes collègues lors des fêtes du temps d’avant le Covid (Salut Gwen, France, les Lolo, Nadine, Marie-Pierre ou Karole ! ).

Désormais me voici incapable de faire chorus dans un quelconque ensemble soit chorégraphique soit choral comme Narin :

Y a-t-il un âge pour aimer regarder les autres sauter en chœur, en un spectacle rythmé et esthétique? Ecouter les pieds de danseurs complètement synchro, voir l’ensemble habiter l’espace de leur dons artistiques et visiblement se régaler… Pour moi c’est un bonheur visuel et sonore… Voici Stray Kids :

Ou Ateez :

(J’entends encore le petit collégien ronchonneur qui s’était exclamé « Allez bouge ton boule! » et « C’est pas du rap, ça! » la fois où j’avais passé une vidéo de ce genre pour illustrer une métaphore!)

Y a-t-il un âge pour admirer le danseur, acteur, mannequin chinois Yang Yang :

ou encore des pratiquants de Taekwondo sur un air de BTS :

Y a-t-il un âge pour écouter un jeune homme nous parler des webtoons (Je n’en regarde pas et lis peu de manwas… mais Parisiang nous aide ainsi à nous tenir au courant des goûts d’une autre classe d’âge et des thèmes en vogue.)

Y-a-t-il un âge pour… ne pas avoir de goûts conventionnels?

Et puis si je n’ai pas l’âge requis pour revendiquer mes lectures, mes séries télévisées préférées ou mes centres d’intérêts… eh bien tant pis ! Le ridicule sera dans le regard de ceux qui me jugent.

Mon amie France me rappelle que l’âge, c’est dans la tête et que moi…. « Je pète la forme! »

Je suis d’accord avec elle car ces jours-ci, j’ai un moral d’enfer et des mollets… Bien fermes grâce à mon programme de remise en forme qui commence à porter quelques fruits!


Rose de D.O.

Extrait de son album solo, pour son actuel comeback… une très belle réalisation:

Depuis que je l’ai découvert en regardant 100 days my prince et en écoutant EXO sur Youtube, ce jeune homme me distrait régulièrement. Je lui souhaite une bonne continuation.

Les paroles romanisées:

Meonji eomneun paran haneul wiro (ah, yeah, yeah, yeah)
Baram ttaraganeun gureumcheoreom (ah, yeah, yeah, yeah)

Meolli gaji marayo
Geudaero meomulleojwo
My baby nae mame maeil (ah, yeah, yeah, yeah)

Bomnal gateun geudaen yeppeoyo oh-oh-oh joayo
Eotteokamyeon naege olkkayo oh-oh-oh ireoneun
Nae moseubi ssukseureopgo (ooh-ooh-ooh-ooh)
Ganjireowodo eojjeol su eopjyo
Geudael saranghaeyo, baby

Nuntteumyeon saenggangnaneun sarami (ah, yeah, yeah, yeah)
Geudaeran geol geudaeneun alkkayo (ah, yeah, yeah, yeah)
Moreun chehaji mayo
Da algo itjanayo
Oh maybe, baby (ah, yeah, yeah, yeah)

Maeil bwado geudaen yeppeoyo oh-oh-oh joayo
Eotteokamyeon naege olkkayo oh-oh-oh ireoneun
Nae moseubi ssukseureopgo (ooh-ooh-ooh-ooh)
Ganjireowodo eojjeol su eopjyo
Nae sarangi dwaeyo baby

Dongne kkotjibeul chaja
Geudaeege jugo sipeun kkot
Amuri gominhaedo
Aneun kkochi jangmibakke eopseo
Yonggi nae hangadeuk pume dama
Geudaeege gago isseoyo (ah, yeah, yeah, yeah)

Jangmi boda geudaen yeppeoyo oh-oh-oh sasireun
Mallo pyohyeoneul jal mothaeyo oh-oh-oh ireoneun
Nae moseubi ssukseureopgo (ooh-ooh-ooh-ooh)
Ganjireowodo eojjeol su eopjyo
Oneulbuteo urin lover

prises sur : Paroles2chansons.lemonde.fr

et sa traduction sur GREAT’SONG.

Comme c’est amusant de lire dans cette traduction, « maladroit » écrit « mal à droit » ou « arme pleine de fleurs » pour, sans doute, « main… » (! ?). Les paroles sont « certifiées par des experts »… Mais les experts ne sont pas toujours infaillibles ! 🙂


Des relay-dance s denses…

et tellement ensorcelants, ce sont ceux du groupe

P1Harmony

D’accord la présentation faite sur Kprofiles est assez kitch… (connaître leur plat favori, la partie de leur corps qu’ils préfèrent… ou les voir tous avec le nez « cassé » en mode badboys est… trop!) alors il vaut mieux les voir danser :

Sur SCARED des 4K:

ou sur Rainism (Original song by. Rain) (4K)


Obsolète… temporairement !M.A.J.2022_06_22

         Au moment où je me chantais en boucle ce titre de TaeMin, ADVICE, et où je me félicitais d’avoir compris le sens de l’œuvre en trouvant une interview de l’IDOLE  DES IDOLES, comme a été surnommé son interprète ainsi que l’explique l’article  LEE TAE MIN de Wikipedia, dans laquelle la star dit clairement quel est le message passé : « sois comme tu veux sans te préoccuper du qu’en dira-t-on »…Ce tube, qui n’a que deux mois environ, est déjà obsolète pour l’interprète car TAEMIN est parti lundi 31 mai au service militaire, à 27 ans, comme me l’a appris la chaîne YAYABING Vlog, à laquelle je ne suis plus abonnée car Taemin est aux abonnés absents…

         Tel Sanson, on lui avait coupé les cheveux et un an plus tard il en perdit son aura. Car il devait faire environ deux ans de pause avec ces 18 mois de service (voir dans cet article) , d’exercices physiques, de marches, qui lne lui réussirent pas. Il dut être envoyé dans un service administratif pour terminer son temps d’armée. On s’use vite dans ce milieu… Surtout quand on était tout en haut. D’après les trois autres membres des Shinee il a un peu pris du poids… mais on ne le voit nulle part depuis son enrôlement.

Et j’espère qu’aucun caporal revanchard et aigri ne punira cet homme pour avoir été une star. Tandis que la chatte Khong, ( j’avais fini par comprendre à partir d’une vidéo de fan que Kkongh est une femelle), avait été confiée au frère aîné « at home », à la maison… et « c’est con » (le jeu de mots est bête… mais je suis spécialiste dans ce domaine!) parce qu’elle ne va plus savoir faire des « popos » à son maître,( traduction : des bisous ), puisqu’elle perdra l’habitude de lui donner la patte… Ou pas puisque’il paraît qu’il rentre régulièrement chez lui le soir… ???

Le chanteur avait interprété un chant intitulé SOLDIER en 2016 que je viens de découvrir et que je trouve très beau… Reste à savoir pourquoi le « diable lui a donné un baiser » et pourquoi il veut néanmoins rester soldat… Et de quelle armée? Celle du plaisir? (Le poème me demeure un peu abscons… mais je suis heureuse d’avoir trouvé quelqu’un qui propose des trados de Kpop en français… Merci AKELIA. )

Fin mai Taemin a dit au revoir au studio Choom qu’il ne reverra pas avant longtemps.

         Comme ce blog est une bibliothèque de mes souvenirs, je veux me rappeler combien cette vidéo aura compté pour moi. La réalisation d’une telle œuvre est bien décrite par cette vidéo-ci…

         Elle montre tout le staff derrière les artistes, tout le travail d’une équipe pour faire d’un petit gars tout mince, une vraie pile électrique, un éclair de bonheur pour ses fans et beaucoup d’argent peut-être mais surtout un produit unique et savoureux pour toute une foule de gens. Ce qui est rentable est ce qui plaît au plus grand nombre… dont je suis .

La chaîne Shinee : je veux la conserver ICI. Le groupe existe depuis 14 ans!!! Taemin avait 14 ans quand il a commencé à travailler dans ce groupe de, désormais, 4 chanteurs vivants ( mais 5 quand même)… Et le mot « travail » n’est pas un euphémisme dans ce cas-là!

Conclusion Taemin peut bien avoir droit a un long break… J’espère qu’il va revenir au mieux de sa forme, cet excellent artiste complet (chant, danse, composition, esthétique des costumes…).


Kongh can do it…

Etre fan au sens primitif de « fanatique » est absurde puisque toutes les productions d’une star, qui nous demeure une personne inconnue, ne sont pas dignes d’intérêt… Mais il est plus juste de se dire « fan » de certains airs qui nous trottent obstinément dans la tête et lorsque ces titres s’ajoutent à d’excellents visuels , ce serait ridicule de nier qu’alors on s’intéresse au chanteur… sans pour autant tout aimer de sa personne… On est un peu « voyeur » de sa vie, qu’il nous offre sur les ondes d’Internet pour augmenter sa popularité ou parce qu’il a envie de partager… Et on aime avoir l’impression que cette star nous parle à nous individuellement! Magie d’Internet!

Moi j’apprécie TAEMIN des SHINEE, qui fait aussi une carrière en solo.

Lorsqu’ils présentent un titre, ces artistes coréens l’interprètent dans des vidéos multiples avec des mises en scène plus ou moins spectaculaires, des costumes extravagants ou magnifiques. Voici la plus élégante des vidéos du titre ADVICE, dont le texte semble signifier (pour quelqu’un qui ne parle pas du tout coréen, les deux tiers de la chanson sont inaccessibles… comme nous l’étaient dans mon enfance les titres anglais quand nous les chantions sous forme de « yaourth » vocal!) qu’il est comme il est et qu’on doit accepter son apparence pour qu’il continue de vivre libre et de nous aimer. (Donc c’est mon interprétation du sens seulement!!! ). Ce costume noir et blanc assorti à celui de son groupe de danseurs est une trouvaille graphique et les variations de teintes et de formes sont très très esthétiques… Je ne veux plus jamais les oublier:

Du coup j’ai reçu sur mon téléphone des vidéos de Lee Tae Min, qui est trentenaire, je crois, et ressemble à une vraie star, un homme-enfant touchant… parmi ces vidéos, certaines ont retenu mon attention plus particulièrement: celle où il nous présente un super micro capturant les moindres sons et où il nous parle en chuchotant (c’est reposant avant de s’endormir et j’aimerais bien me faire coiffer par ce Figaro-là!) mais mes préférées, en dehors de plusieurs de ses chansons, sont les vidéos réalisées dans son salon avec son chat…

KONGH qui me rappellent évidemment mon Néo disparu

et me touchent infiniment. Ces vidéos ont déjà 3 mois donc ce beau chat qui semble être un chartreux au pelage gris très doux et épais, doit avoir une année environ… Voici le moment où « Kongh peut le faire » …. donner la patte! (Néo tu me manques!)

Et aussi celle-ci:

Un jeune qui aime les chats est, de mon point de vue, forcément quelqu’un de très bien!

Et voici mon air préféré au violon:


L’Art des Danseurs

Pour expliquer le plaisir que je ressens à regarder les prestations de ces troupes de Kpop , je pourrais commencer mon article par du culturel, parler d’une troupe contemporaine, du Pavillon noir à Aix, évoquer des danseurs européens de légende… Mais je regarde actuellement des vidéos de Kpop et l’une d’elles, chez ArtBeat, celle du groupe masculin, me paraît représenter totalement l’art de la danse dans sa puissance et sa magie.

Chez ArtBeat, garçons et filles sont formidables; en voici la preuve si besoin était :

Mais ce sont les garçons qui m’épatent quand ils réalisent la reprise, la « Dance Cover » de CRUSH des MCND car en comparant avec le clip de ces derniers, qui sont si parfaits… la prestation m’étonne moins que la reprise qui montre des danseurs que je perçois plus comme des artistes que comme des produits commerciaux. (j’ai placé les deux vidéos en fin d’article pour comparer afin de pouvoir m’expliquer d’abord).

CRUSH, ce titre aurait dû m’alerter et me rebuter mais je n’ai d’abord absolument pas cherché à comprendre les paroles et j’ai découvert ensuite combien ce texte est particulièrement violent et trash, pas du tout recommandable!

J’aurais fui si je les avais comprises plus tôt! Quand nous étions jeunes nous écoutions les titres des Beatles ou autres vedettes anglaises ou américaines sans les comprendre et nous les chantions en faisant du yaourth! Leurs paroles parfois débiles ne nous ont jamais empêché de les trouver estimables et de les chantonner!!! Je sais, nous étions stupides mais des fans heureux! (« Aux innocents les mains pleines! ») Donc le titre me disait bien qu’il s’agissait d’écraser quelque chose mais il pouvait s’agir d’un autre message comme: écraser sa peine, écraser sa haine, écraser les soucis et les ennuis… et pas le fait de vanter un comportement comme celui des jeux vidéos dont j’ai entendu parler et auxquels je ne joue ni ne jouerai jamais…

Cette vidéo de dance cover montre que le groupe qui reprend la chorégraphie du boys band MCND, la rend incantatoire. Ils interprètent la création d’autrui en la vivant si bien qu’ils me scotchent littéralement.

Quand débute leur spectacle, chacun se présente à nous d’abord en venant à l’avant pour se produire individuellement. La danse fonctionne alors comme un feu d’artifice où l’on tire des flèches de couleurs différentes avec des effets individuels, des formes nettes et détachées ou des touches floues et évanescentes.

La musique emplit mes oreilles depuis les premières images en un soutien qui me semble secondaire dans ces premiers couplets puisque mon esprit prête plus d’attention aux personnalités diverses mises en scène, à leurs costumes assortis dans leur style ou leurs couleurs… à leurs postures dont certaines sont bassement sexy (les moins représentatives de leur art) mais dont la plupart réalisent un exploit : pas une seule parcelle de leur corps n’est exclue de la danse! Ils sont mouvement fluide ou saccadé, en permanence connecté à l’ensemble et paradoxalement unique.

Chacun se déplace vers le centre, montre une facette de son talent et se replie avec humilité à l’arrière pour laisser fraternellement s’exprimer le suivant. A son tour le danseur brille en son nom faisant passer les autres pour des décors à la fois secondaires et primordiaux. Ce sont des ondes sur l’eau où chaque rebond de caillou, chaque ricochet produit de merveilleuses arabesques. Chaque partie individuelle est si habituelle et si extraordinaire à la fois du fait qu’elle se produit à la seconde près à chaque vidéo nouvelle de reprise de cette danse initiale réalisée par une personne différente aux qualités propres.

Alors, après la lecture des paroles de CRUSH , se fraie ensuite un tout petit passage vers mon attention, dispersée jusqu’alors, grâce au rythme qui bat le rappel du groupe entier grâce aux pulsations vives du refrain aux sons obsédants. Heureusement que je me fiche finalement des paroles quand je visionne cette vidéo, parce que si j’intellectualisais ce qu’elles disent « danse comme si tu étais dans une voiture… écrase, écrase »… je perdrais l’envie de reconnaître la maestria de ces danseurs. Comme je suis française , le coréen et même à cet instant l’anglais, ne sont plus que des notes de musique et je ne perçois plus que les messages qui m’arrangent : « Regarde-moi, je suis le meilleur, allons-y… faisons la fête ». En outre je ne joue pas du tout aux jeux vidéos et donc je n’écrase personne avec mon auto… ou du moins je m’y efforce de toute mon âme et de tels jeux me sont totalement étrangers! Quant à trouver sexy les déhanchements… en fait ce doit être parce que je suis une femme : je crois que nous attachons beaucoup moins d’importance que les hommes aux appels de ce genre ! Il nous faut des sentiments pour nous rendre amoureuses et ces beaux gosses… restent des images, pas des incarnations, de la fiction. Ils sont comme les mots des livres que j’aime lire.

Importent donc plus pour moi ces mouvements qui nous entraînent vraiment dans une virée visuelle en auto parce que les artistes sont dans une telle osmose de groupe que leur corps vibrent comme lancés dans l’espace à une vitesse de dingue.


Enthousiasmantes et envoûtantes prestations

Depuis que j’ai découvert cet univers de la Kpop, je ne me lasse pas d’écouter ces rythmes chantants et de regarder ces vidéos vitaminées captivantes de mon point de vue. Je voulais, aux dernières vacances, expliquer à ma famille ce que je trouve sympathique dans ce type de musique et ce style de danse et je n’ai guère été convaincante… d’où l’utilité de cet article. Bien évidemment moi je préfère les groupes mixtes ou masculins!

Lecteurs avertis, passionnés de Kpop, ne lisez pas ce qui suit car vous n’apprendrez que dalle!

Je ne montre qu’un contenu basique et trop connu de vous… du tout venant qui, moi, me ravit totalement.

Voici donc mes vidéos préférées du moment. Par exemple HOMERUN lue sur la chaîne Youtube ARTBEAT parce que le groupe de danseurs est mixte, habillé avec des tenues quotidiennes (des gilets et des tenues de ville) et pourtant tellement expressif qu’on le croirait vraiment en train de jouer au baseball. Que d’imagination pour composer cette choré!

J’apprécie aussi l’atmosphère des vidéos Artbeat réalisées dans une sorte de gymnase, (une salle de spectacle aux sièges vides pour des entraînements filmés, je pense) qui convient tout à fait aux prestations sportives de ces danseurs et parce que les spectateurs, certainement danseurs eux aussi, réagissent en direct et ajoutent leurs propres gestes à ceux des artistes qui s’expriment, les soutenant et exprimant leur bonheur à la vue de leurs réussites. L’atmosphère est chaleureuse. On se sent l’un des copains assis par terre!

Cette DANCE COVER-ci (cette reprise par des stagiaires ou amateurs…?) rend vraiment hommage aux SHINEE, le groupe qui interprète ce titre : DON’T CALL ME . Cette musique m’accompagne depuis une semaine et jaillit dans ma tête de façon lancinante et impromptue comme pour me redonner de la niaque.

« Ne m’appelle pas! » ce refus d’être contacté ( e ) , interpellé ( e ), dérangé ( e ) doit avoir été suggéré par tous les fans qui les hèlent et dont ils ont envie de s’éloigner! Ce ras-le-bol se traduit magistralement par la chorégraphie inventée.

Du coup il faut voir les vrais interprètes pour mieux comprendre le charme dégagé par ce titre qui demande de l’air et de la liberté… qui repousse le gêneur que notre regard devient! Un comble, non?

De fil en aiguille, j’ai découvert le « relay », dont celui qui suit dans lequel le costume joue un vrai rôle. En outre les garçons d’ATEEZ proposent tous de minispectacles très plaisants lors de leur passage éclair joliment enchaîné :

Depuis quelques mois déjà je suis aussi fan, évidemment, du groupe ASTRO avec Cha Eun-woo (coréen: 차은우), pseudo Eunwoo (coréen: 은우), celui qui joue dans Rookie historian ou My ID is gangnam beauty, deux dramas que j’ai vraiment beaucoup appréciés et dont je reparlerai sans doute plus tard. J’avais trouvé une vidéo où l’on entendait la foule chanter avec leurs idoles… du bonheur concret…. mais elle est devenue impossible à visionner étant désignée comme « privée’; alors en voici une autre où les costumes sont très simples, les fans absents mais la danse toujours réglée au moindre clin d’oeil. En plus le texte dit pile le contraire de Don’t call me… ce qui est amusant… et bien hypocrite finalement!

Mais je ne peux pas terminer cet article sans y placer mon chanteur-acteur préféré: D.O. avec ce titre totalement hypnotique, LOVE SHOT … Là il ne correspond guère à son personnage du prince héritier demandant dans 100 days my Prince  » Ho ho ! suis-je le seul à être gêné? »

Il a vraiment une belle voix, cet homme. Un petit mec , par rapport aux autres, mais maousse costaud. Voici sa chaine Youtube (ou celle gérée en son nom) : BRIGHTSOO .