Réfléchir sur trois fois rien, demeurer dans le léger pour ne pas s'abîmer dans le grave.

Articles tagués “souvenirs

Toile 💻🧵🎞️

            Internet est une bibliothèque, une ludothèque, une vidéothèque… une étagère de produits qui me distraient et me cultivent. Je découvre beaucoup et je lâche aussitôt tout ce qui me déplaît dès que j’en prends conscience. Internet est une toile où je brode le fil de mes pensées, de mon savoir et la toile de conversations qui ne seront plus éphémères car fixées dans des serveurs… Les écrans deviennent comme les espaces de ma broderie, un espace palimpseste…

Que de temps passé à créer le mouvement de ces brins de réflexion…

            Un « ami internaute » s’est exclamé qu’il n’allait tout de même pas raconter la banalité de sa journée. Est-elle aussi banale qu’il le croit… ? Certaines gens à qui je parle de mes blogs me répliquent « Ah tu fais comme ces femmes qui prennent ce qu’elles mangent en photo. C’est sans intérêt » Et vlan! Une baffe de mépris sans même m’écouter expliquer la différence… Dans l’indifférence.

En cours de floraison…

            Répliquer qu’il n’est question d’aucune story, pas de TikTok toc toc, pas d’actu en tweet ni d’Instagram, ni de Facebook, (je ne fréquente les réseaux sociaux que dans mon groupe WhatsApp familial) est une perte de temps… Impossible de convaincre qui est déjà convaincu de votre petitesse, de votre simplicité, de votre insignifiance…

            » – De quoi est-il question dans cet article?

            – toujours de broderie finalement… et encore de « philosophie du quotidien » : écrire dans un blog, relire encore et encore pour laisser un tout petit récit riquiqui ou une poésie qui n’émeut que moi, lire sur la Toile les écrits des autres dans les blogs auxquels je me suis abonnée, y passer du temps, y poser deux mots , deux petits cailloux, par-ci par-là pour former un chemin mémoriel, croiser des connexions dans un pan de pensée, combler une vacuité dans mon intellect-gruyère, c’est combattre la vieillesse du cerveau, comprendre des tranches de vie pour mieux digérer les siennes… et broder cette étape actuelle … fleurir mon quotidien. Ecrire sur des… rien… POINT… mais jamais final.


Mettre à jour…

            Bien que très peu de personnes lisent des articles antérieurs à celui-ci en utilisant la « barre d’outils » supérieure pour cliquer dans les rubriques ou encore sur les « étiquettes », se contentant de visionner les articles mis en lien par Goggle… je passe mon temps à reprendre mes anciens articles parce qu’ils ne sont jamais corrects. Deux blogs (dont la mention est faite dans la page d’à propos comme sur mon gravatar) c’est trop sans doute mais l’un correspondait à mon métier et celui-ci est plutôt biographique. Je le fais pour moi… Et il m’arrive de penser que mon subconscient laisse des bêtises passer pour justifier que je relise ces articles dont la fonction est de fixer, collecter des points de vue choisis, élus…

Photo de Anna Tarazevich sur Pexels.com

            Plusieurs vidéos ont disparu de certains de mes articles… sans doute du fait des événements actuels car la chaîne Youtube qui les contenait s’appelait Tibet et était chinoise. C’est dommage de devoir se séparer ainsi de beaux souvenirs. Il s’agissait de couples chinois campagnards dansant le shuffle. C’était une vraie joie de les voir si bien en rythme et ensemble. Je ne me lassais pas de les admirer parce qu’ils montraient de l’enthousiasme et le plaisir d’être en cadence… Cependant je ne songeais pas à esquisser moi aussi les pas correspondants.

Certes j’ai trouvé des vidéos « remplaçantes » mais elles me plaisent moins… Reprendre lasse un peu.

            Le plan de mon blog Lespolygrapheurs ( toujours chez WordPress) m’a demandé encore plus de travail. Une refonte du menu s’imposait. J’ai toujours beaucoup à relire et à élaguer comme un jardinier (le féminin ici est impossible car il serait ridicule )… Dans ce blog-ci aussi il conviendrait que je conçoive un sommaire clair…. Comment peut-on s’ennuyer à notre époque ? J’ai toute une pile de bouquins dans lesquels me plonger sans parler des résumés des dramas qui m’ont passionnée sur Netflix… Et la découverte des productions de mes blogueurs blagueurs préférés… sans oublier les deux ou trois commentaires que je ne peux m’empêcher de rédiger avec leurs développements inhérents (corrections, excuses, réponses… Voire effacement quand quelqu’un a cru devoir me reprendre ou se moquer… Plus on communique et souvent moins l’on se comprend!)

            Et j’ai tant de tristesse pour l’évolution du monde à compenser… Le temps passe et s’emballe. On m’avait bien dit que les retraités n’ont plus le temps de rien… et comme un rien me peine ou m’interpelle, me voici Danaïde!


A la découverte des arbres et dans un panier…

Bien sûr si je me souciais d’un lectorat par désir du paraître, je me dirais que la vision du même sujet peut lasser et surtout je montrerais les photos une par une …

Mais je ne cherche pas de récompense,  pas d’ award  pas de nouveau diplôme…  J’ai juste plaisir à montrer des images qui m’enchantent à ceux qui auront plaisir à les regarder.

Voici donc l’antépénultième série  de printemps sur une enfance de chat:

Et l’avant-dernière, la  » série du panier »:

Il ne me reste plus que l’image de célébration… Le jour approximativement défini comme étant le jour J.


Roses de cèdre:

fev 055

Notre vie fleure bon les souvenirs profonds…

Ces roses de cèdre en camaïeu de marron

Se mêlent aux couleurs  des senteurs d’existence,

Parfums souvenirs de souffrances et romances,

Mille essences d’heures  vives et passionnées

Exhalant les bonheurs que nous  aimons humer.

D’humus en pétales de bois, nos jours de soie,

Renaissent les fleurs d’en-soi pour toi et pour moi…

fev 054

J’avais trouvé le site d’une artiste transformant ces beautés de la nature en œuvres d’art…. mais il a disparu.