Réfléchir sur trois fois rien, demeurer dans le léger pour ne pas s'abîmer dans le grave.

Articles tagués “pause

Cerveau lent en tempête:

Il n’y a plus rien à faire: trop de box, d’ondes dans le coin…

A certains moments j’ai la tête qui explose en crissements intempestifs… comme ce fruit de rosier colonisé:

matêtebouillieaunumérique

Je me dis que l’air est saturé.

Je décoche la mention « dépannage à distance » dans la partie « Système » du « Panneau de configuration » (Je ne savais même pas que l’option était cochée!) et j’ai l’impression que je vais mieux, que les fonctions de la machine répondent mieux, que « ça tape moins sur mon crâne »… jusqu’au problème suivant: ça bloque, ne répond plus aussi vite… La pourriture est revenue:

IMG_1052

Je défragmente le disque dur du PC, range les dossiers, supprime certains doubles,…

(J’ai toujours doublé, triplé, quadruplé mes fichiers…

alors pourquoi certains ont-ils eu la stupidité de venir m’effacer certains fichiers directement dans mes clés USB?

Non, je ne suis pas paranoïaque. Tant pis si l’on me croit telle.

Je veux être la seule à définir le contenu de mes disques durs… J’ai la tête dure! J’explore, je réfléchis, je vérifie…

Et puis je n’achète jamais rien par internet (Je ne l’ai fait qu’une fois pour ne pas mourir idiote et pouvoir dire que je sais à quoi je renonce.

Je préfère faire les magasins, voir, toucher la marchandise… et l’obtenir tout de suite. Quand je compose des livres de photos… j’active le paiement à réception en  magasin et je me déplace pour aller chercher ce que je considère comme un cadeau souhaité, imaginé et conçu par mes soins.)

Et puis j’éteins la box, coupant la liaison internet, la nuit…  Je sais que les autres n’en font pas autant (il y a toujours 5 ou 6 accès internet disponibles dans le coin, en plus du mien!)… Mais la pression diminue un peu. Je mets mon portable loin de moi…

Et puis de temps en temps je craque…

Je m’offre une promenade sur le Net car je ne peux pas m’empêcher d’aimer accéder à cette immense bibliothèque…

Avant de tout éteindre pour prendre stylo et  papier…. ou faire de la composition de photo sur le PC déconnecté…

Béro

Mon cerveau lent est au sol.

Il ne vole plus guère dans les airs numériques car la tempête y fait rage…

J’enrage!

 O TEMPORA O MORES!

 

Publicité

Arrêt sur images…

A force de faire des phrases, d’émettre des avis, de composer des textes…

J’ai mal à la tête.

Je stagne, je bloque, je peine…

serrure

Plus je dois parler, répéter, reformuler…

moins je vis.

Trop de maux naissent de nos propos polysémiques

quand si peu de sens génèrerait  le consensus. Là est le hic!

Me taire et réfléchir plus que dire et  braire… Savoir vivre et  laisser braire.

Mon âme fait l’âne…

Et le bât ne  blessera plus.

Portefaix de  réflexions sans fond,

Dans les silences de mes clôtures choisies,

J’essaie toutes les clés d’un portail  imaginaire:

Celui des rêves, des regards, des actions qui valent mieux que disputes et discussions.


Suis partie visiter le musée de la vie

je suis les galeries de l’introspection à la recherche du savoir essentiel…

IMG_0674

 

 

 

 

 

 

 

J’ai rencontré Tibère, dont je parle souvent pendant l’année scolaire. Il avait l’air vivant… et je me taisais comme muée en bronze à mon tour…

Je lis, je pense, je n’ai plus trop envie de parler…

Les autres parlent bien mieux que moi…

Et nous pensons tous des mots semblables…

Il faudra bien que j »ouvre la bouche en classe… dans 15 jours…

En attendant vivons le silence encore un peu…

IMG_0672

 

 

 

Parmi les statues éternelles..