Réfléchir sur trois fois rien, demeurer dans le léger pour ne pas s'abîmer dans le grave.

Articles tagués “merle

Même décor, plusieurs acteurs! 🐦🎞️ Mise à jour… du lendemain (étourneau et pivert)!

  • Dans les mêmes lieux… première séquence : l’oiseau noir… J’ai cru voir un merle, un juvénile car il est plus tacheté brun que noir mais, d’après mes recherches dans les deux livres de droite et surtout sur Internet,

il s’agirait plutôt d’un étourneau sansonnet, bien que je n’aie pas vu spécialement de reflet vert sur sa robe de plumes…, qui est venu voir s’il était possible de manger un bébé mésange! …

Si quelqu’un sait faire la différence entre un merle et un étourneau, qu’il ou qu’elle s’exprime… car par honnêteté, je viens de passer plus d’une heure à refaire ma vidéo et la retélécharger sur Youtube! J’ai dû changer de musique (pour que Youtube ne me reproche pas de fournir la même vidéo… ? ) … et j’aimais mieux l’autre!

           Cet oiseau à définir a réalisé une approche en plusieurs temps autour du nid de mésanges bleues dans le paulownia, situé de l’autre côté de l’arbre, au niveau de la fourche morte… puis il a tenté de comprendre comment attraper un oisillon mais il a été bien freiné par les protections que Papy H a installées : une grille et du grillage que l’on aperçoit dépassant du tronc… Ah ! Ah!

Alors… un parent mésange s’est manifesté et installé sur une branche plus haute, en se grossissant tant qu’il a pu et interpellant l’intrus avec insistance… le jeune prédateur a dû se retenir… faisant semblant de se laver les plumes et de se désintéresser du nid… (je n’ai pas intégré cette scène dans la vidéo car ils étaient trop loin de l’objectif et je n’ai pas refait la photo ci-dessous remplacez « merle » par « étourneau » s’il le faut! ).

            Finalement ce jeunot de merle ou cet étourneau tout beau a fait son oiseau nonchalant, tournant autour et est reparti bredouille, après sa promenade…

            Je ne vais pas me spécialiser dans l’observation de la nature… faute d’outil performant pour montrer mes visiteurs ailés📸… Cependant j’ai bricolé une cache qui m’a permis ce matin de filmer le pivert creuseurs de tunnel de plus près (vidéo 🎥 en montage). C’est UN cache ( voilà que je prenais mon portable pour une personne … Mais je lui parle parfois … O.K. Google!) en carton et tissu pour mon portable! Notez… la pince à linge!

Quel plaisir je prends à les regarder et surtout à les écouter… Leurs chants couvrent assez le bruit de l’autoroute toujours plus fréquentée, dont les sons remontent depuis la vallée,entre deux collines, le long de la pente couverte d’habitations où se situe notre toute petite maison.🏡

La réalisation de ces vidéos me fait perdre beaucoup de temps 🎬, même si les transitions de plans sont réduites au minimum… le choix de la musique dans la bibliothèque de Youtube 🎧dure… des plombes ! ( Le niveau de langage montre mon agacement).

  • Séquence 2 : Alors voici le pivert que j’ai filmé grâce au cache…

Je vais arrêter pendant quelques temps d’être « documentariste amatrice » pour les oiseaux ! J’ai changé la vidéo de l’oiseau noir pour que les gens qui iront sur ma chaîne ne lisent pas d’erreur. Je laisse donc la question posée… On verra si quelqu’un me donne la réponse.

  • Désormais je m’occuperai des insectes car j’ai appris à connaître le Bombyle, cette mouche qui a des airs de colibri, grâce au livre de gauche (sur la première photo de cet article) que je recommande chaudement (les deux autres ne doivent plus être disponibles car ils sont en ma possession depuis trop longtemps). Il présente le monde des insectes avec humour et de splendissimes photographies.
Publicité