Réfléchir sur trois fois rien, demeurer dans le léger pour ne pas s'abîmer dans le grave.

une porte familiale:

Il s’agissait d’un travail d’Arts plastiques de Geo, au collège, dans le cadre de l’autobiographie. Nous l’avons réalisé avec des morceaux de carton successifs découpés en diminuant les proportions, pour faire épaisseur, et collés. La maison puait la colle.

Au centre, les portes s’ouvrent et on lit des pensées  et poème de Geo. Nous avons œuvré ensemble et c’est un superbe souvenir, c’est pourquoi j’ai beaucoup de tolérance de nos jours pour les parents qui aident leurs enfants. Je pense que nombreux sont ceux qui comme moi ont juste voulu aider. Ils n’ont pas réalisé l’oeuvre à la place de leur petit mais avec lui.

Nous ne saurions plus dire, Geo et moi,  à qui appartient l’idée créatrice de départ ni de qui provient telle ou telle amélioration.

Nous avions aussi travaillé ensemble à la réalisation d’une fleur-médecin qui resta, m’ont dit des collègues, longtemps exposée en salle des profs de son ancien collège.

Ah, la belle époque où mon petit appréciait presque toutes mes idées!

Je suis vraiment très heureuse qu’il ait désormais, et depuis longtemps déjà,  ses propres idées. Je suis contente de pouvoir développer ma conception de la vie  grâce à  la richesse de ses propres réflexions…  mais je voudrais que pour rien au monde nos différences d’opinion soient pour lui un prétexte pour moins m’aimer ou pour me mépriser.

Pour ma part, quoi que ma fille ou mon fils  puissent penser ou dire  et même s’il s’agit de  critiques à mon égard, je sais que je les aimerai toujours infiniment et définitivement.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s